[Dernière mise à jour : mars 2024]

Avant tout achat, surtout si celui-ci est onéreux, il convient de bien évaluer ses besoins et déterminer son budget. C’est bien entendu le cas avec les pianos numériques. Vous retrouverez dans ce guide tout ce que vous devez savoir sur cet instrument de musique.
Le but de ce guide d’achat est que vous puissiez sélectionner 1 ou 2 modèles de piano numérique parmi les centaines existants. A partir de là, votre choix sera restreint et il sera plus facile pour vous de choisir le bon modèle.
Pourquoi est-il important de faire le bon choix ? Car il est souvent le 1er et parfois le seul instrument que l’on trouve chez la plupart des gens. Or acheter le mauvais vous fera abandonner rapidement. Il vaut mieux investir dans un instrument de qualité, éviter les pièges du design et avoir un instrument durable qui vous donnera envie de jouer.
Ce guide s’adresse autant aux débutants qu’aux musiciens confirmés. Il est en effet difficile de s’y retrouver parmi un tel choix de piano et de fonctionnalités. Différents critères de choix s’offrent à vous : la taille, la portabilité, les sons, la technologie, le coût.
Lisez attentivement ce guide et vous serez certain de prendre la bonne décision.

Le piano acoustique : cliquez pour en savoir plus

C’est LA référence, celui par qui tout a commencé et celui dont s’inspirent les constructeurs de pianos numériques.

piano acoustique

Le son du piano classique est produit par les cordes, les marteaux et les touches. Lorsqu’une touche est appuyée, un marteau en feutre est actionné et tape une corde qui par sa vibration va produire un son. Le piano est donc considéré comme un instrument à cordes frappées. Les cordes sont plus ou moins grosses et produisent ainsi un son plus ou moins grave ou aigu.

Les ingénieurs ont donc eu la lourde tâche, qui continue de nos jours, d’arriver à créer des sonorités électroniques (échantillonnage) proches du son d’origine acoustique tout en travaillant également sur le toucher qui est une autre partie importante d’un bon piano. Ce qu’on appelle le toucher lourd est la reproduction quasi fidèle de celui du modèle classique dont les touches graves sont plus lourdes que les touches aiguës.

Le piano acoustique est sans aucun doute l’instrument le plus présent au monde. Il est généralement pourvu de 88 touches (52 blanches et 36 noires pour les altérations). Celui-ci peut être droit ou à queue (appelé encore grand piano). Les queues sont classés selon leur taille : piano à queue (plus de 3 mètres de large), quart de queue, demi-queue. La disposition des cordes est à l’horizontale à la différence du droit qui elles sont disposées à la verticale. Ce dernier est le piano le plus utilisé que ce soit chez soi ou dans les écoles de musique. Il est d’une part moins encombrant et aussi moins cher à l’achat mais a moins de prestige.

Le piano numérique : cliquez pour en savoir plus

piano numerique

Appelé à tord piano électrique (c’est un autre type d’instrument), le piano numérique est un piano électronique qui essaie de reproduire le plus parfaitement possible les sons et le toucher des modèles acoustiques. Les claviers électroniques peuvent prendre différentes formes et servir à divers usages qui font leur classification. On trouve par exemple les synthétiseurs, les claviers arrangeurs, les claviers de scènes, les stations de travail, les claviers maitres, les orgues électroniques… Nous allons simplement nous intéresser à la catégorie piano numérique qui regroupe en fait les claviers visant à reproduire le plus fidèlement possible le toucher et le rendu sonore de l’original. Ce qui n’est pas le cas par exemple des synthétiseurs dont le principal intérêt est de générer le plus possible de sonorités.

En ce qui concerne les pianos, il en existe de plusieurs sortes : avec meuble, portables, de scène, arrangeurs, droits, le piano à queue numérique

 

Les différents modèles de pianos numériques :

  • Le piano numérique meuble est le plus ressemblant au niveau design d’un classique. Constitué d’un clavier posé sur un meuble, il possède également 3 pédales. Idéal dans une maison pour sa beauté, il est généralement de bonne facture. Mais il faut prendre en compte sa taille et son poids qui en font un instrument de musique non transportable. Le prix est également plus élevé que la version portable équivalente. Ce modèle est très présent en magasin et sur Internet.

piano numerique

 

  • Le piano numérique portable est sans doute le plus populaire. Seul un clavier est livré, c’et-à-dire que de base aucun meuble ou support n’est livré avec. Cela fait de ces claviers des instruments facilement transportables voire facilement stockés quand ils ne sont pas utilisés. Le nombre de touches est généralement de 88 et le toucher lourd à partir d’un certain prix. Ce dernier est d’ailleurs beaucoup plus abordable que son équivalent avec meuble. Les magasins en ont souvent en stock car ils sont de plus en plus prisés par le pianiste débutant (on en trouve une grande sélection sur Internet aussi).

Piano numerique portable

 

 

  • Le piano numérique de scène est globalement proche du piano portable à la grande différence qu’ils n’ont pour la plupart aucun haut-parleur car ils sont destinés à être utilisés branchés sur un système de sonorisation ou à un amplificateur. Plutôt réservés donc aux professionnels ou amateurs faisant des concerts ou du studio.

piano numérique portable

 

 

  • Les pianos hybrides sont des bijoux de technologie. Ils ne sont pas 100% électriques. Ils sont même acoustiques mais permettent un jeu en numérique grâce à un système intégré qui peut enlever le son acoustique et ainsi jouer “silencieusement”. Le toucher d’origine est cependant gardé ainsi que le prestige. Ils sont bien entendu extrêmement chers.

Piano hybride

Piano hybride

Les avantages d'un piano numérique par rapport à un acoustique : cliquez pour en savoir plus

 

A condition d’y mettre le prix et de ne pas acheter une marque inconnue, le piano numérique est une très bonne alternative à l’instrument acoustique classique sur divers points. Il est beaucoup plus transportable de par son poids et sa taille. Il peut être équivalent au toucher et au son traditionnel sur certains pianos. Le volume réglable est un atout majeur pour les personnes souhaitant jouer en appartement. Il est même possible de jouer au casque pour n’émettre plus que le son des doigts sur les touches. Ils sont généralement beaucoup moins cher à l’achat et surtout à l’entretien : il n’a pas en effet besoin d’accordage.
D’autres options peuvent être intéressantes et uniques au numérique : certains possèdent de nombreux effets (spatialisation sonore très réaliste) et sonorités, des enregistreurs intégrés, des outils d’apprentissage (affichage led indiquant les notes), le métronome, des morceaux pré-enregistrés, des branchements MIDI, USB permettant de communiquer avec un ordinateur et d’importer et exporter des morceaux et des sons.

Sachez cependant que tout bon pianiste préférera un piano acoustique pour sa musicalité, la qualité de son clavier et une restitution sonore fidèle.

Le clavier, l’élément le plus important

clavier numérique

Le nombre de touches : 88

Le nombre de touches est très important : ni plus ni moins 88 touches. Pourquoi 88 touches, car c’est simplement le nombre de touches du clavier présent sur un acoustique. Si vous souhaitez pratiquer régulièrement et faire des progrès il est essentiel d’avoir déjà un instrument aux dimensions similaires. Vous pouvez cependant acheter un clavier 61 ou 76 touches si vous manquer réellement de place.

Le toucher piano

Si il est possible de faire une concession sur le nombre de touches en fonction de la taille de votre salon par exemple, il ne faut vraiment pas transiger sur la qualité du clavier. Sans cela, vous risquez d’être vite déçu et de simplement ne plus avoir envie de jouer de votre instrument.
Les pianos numériques s’approchent de plus en plus de la sensation de frappe de l’instrument acoustique.
Il existe 3 grandes classes : le lesté, le lourd et le toucher piano (ou marteau).
Le lesté ou léger est tout simplement à proscrire car inconfortable, trop rapide et sans résistance. il s’approche de celui que l’on trouve sur les synthétiseurs.
Le semi-lourd est entre deux : ni lesté ni lourd. Souvent installé sur les modèles d’entrée de gamme il fonctionne avec des systèmes de ressorts ou de masselottes pour les meilleurs. Il est suffisant pour jouer correctement mais pas vraiment réaliste et perturbant si vous passez sur un bon instrument.
Le lourd : les derniers systèmes mis en place permettent de réellement se croire à un piano classique. Certains constructeurs ont par exemple rajouté des marteaux pour reproduire la sensation de jeu. C’est le système à privilégier pour un piano qui dure et un jeu tout en nuances.

Il faut savoir qu’il n’est pas facile de s’y retrouver sur le choix du toucher car chaque marque a créé sa technologie qui porte donc un nom différent. Le mieux est d’essayer ou de regarder les critiques sur Internet.

La sensibilité des touches

Notion différente du toucher, la sensibilité est également très importante. Pour savoir si les touches d’un piano numérique sont sensibles, il suffit d’appuyer doucement sur celle-ci. Si un son sort, c’est qu’il n’y a aucune sensibilité. Pour que cela fonctionne, il faut un système qui reproduise fidèlement la sensibilité du piano classique, c’est-à-dire que plus vous frappez fortement la touche plus le son est fort. Si vous ne pouvez jouer certains sons moins forts que d’autres, votre jeu sera ennuyeux et sans âme, vous ne pourrez pas accompagner, vous ne pourrez pas effectuer des solos…

Les fonctionnalités d’un piano numérique

Un des grands avantages du numérique est sa capacité illimitée d’innovations liées à la technologie électronique.
Même si cela ne va pas faire de vous le meilleur des pianistes, il existe de nombreuses fonctionnalités permettant de progresser et d’avoir un apprentissage agréable.

Voici quelques fonctionnalité pour certaines essentielles, pour d’autres amusantes :
le métronome : indispensable au travail du musicien, il permet un gain de place et est facilement réglable
les sonorités : plus aucun piano numérique ne comporte qu’un seul son. Véritables banques sonores, certains en proposent des centaines. Pour s’amuser, accompagner, enregistrer… vous trouverez forcément des sonorités qui conviennent à votre style. Attention cependant à bien prendre en compte l’échantillonnage (plusieurs sons produits par notes) et la polyphonie (le nombre de notes pouvant être jouées en même temps : min. 64).
les effets : stéréo, chorus (rotation du son dans la pièce avant de parvenir aux oreilles), delay (retard du son), reverb (spacialisation sonore).
prise casque
transposition : jouer les mêmes notes mais en changer la hauteur. Très utile pour accompagner un instrument dans une tonalité ou s’adapter à la hauteur d’une voix sans devoir transposer de tête.
séquenceur : il permettent d’enregistrer et de sauvegarder des morceaux. Fonctionnalité très intéressante pour les compositeurs.
styles musicaux : pré-enregistrements de morceaux ou de styles musicaux.
les pédales : au minimum livré avec la pédale de sustain (un appui sur la pédale prolonge le son) avec possibilité de rajouter une pédale forte et douce.
les branchements : MIDI, USB, jack
split : fonction permettant de partager le clavier en deux et ainsi de pouvoir jouer deux instruments différents.
dual : cette fonctionnalité permet de mélanger deux sonorités

Les meilleures marques de piano numérique

Choisir une bonne marque de piano est synonyme de tranquillité et est souvent gage de qualité. Bien souvent ces marques réputées sont à la pointe de l’innovation et les marques inconnues ne font qu’essayer de recopier ce qu’elles ont créées. Mais les pâles imitations sont toujours perfectibles. Voici une liste de marques que vous pouvez acheter les yeux fermées : Casio, Korg, Kawai, Roland et Yamaha. Vous trouverez ci-dessous une sélection des produits phares de chaque marque dont chaque modèle est disponible en magasin ou sur Internet. (Certaines marques montantes offrent un bon compromis : Thomann, Alesis…).

Pianos Casio

casio logo

Casio produit diverses séries : Privia pour les pianos portables et de scène, Celviano pour les meubles.

 

Casio CDP S110

Version remise à jour du best seller de chez Casio le CDP S100, cette nouvelle mouture est toujours d’aussi bonne facture et d’un excellent rapport qualité/prix. Ce clavier est particulièrement compact et surtout très peu profond. Idéal pour les débutants, les musiciens de rue car il fonctionne sur piles ou ceux cherchant à transporter un piano fréquemment. Voir notre avis du Casio CDP S110

Casio PX 770

La série Privia comporte à la fois des claviers seuls ou avec meuble assez léger. C’est plutôt du milieu de gamme. Le piano numérique PX-770 de Casio est l’instrument phare de cette série. Il est le remplaçant du PX-760 qui était le best seller. Compact, il propose néanmoins un clavier lourd piano et des touches texturées en ivoire. Avec ses 128 voix de polyphonies et ses 2X8 watts, il est suffisamment puissant pour un piano d’étude et possède de bonnes sonorités. Un couvercle est présent pour ne pas qu’il prenne la poussière.

Casio PX S1100

Très bien noté, ce piano cache bien son jeu et offre de bonnes prestations. Il est plébiscité notamment pour son toucher pianistique réaliste, ses 18 sons réalistes, sa compacité et son design. Bref, un piano numérique compact idéal pour débutant ou pour un piano d’appoint.

Casio AP 470

La série Celviano propose des pianos au design et à la taille imposants. On passe au haut de gamme dont la sonorité fait penser aux pianos à queue. Le Casio AP-470 Celviano est un très bon piano situé au milieu de la gamme Celviano. Il se concentre avant tout sur le rendu sonore : pas de sons en nombre, de fonctionnalités insolites… seulement 22 sonorités mais avec 256 voix de polyphonie, une technologie générateur de sons multi-dimensionnel AiR et un toucher marteau échelonné avec 3 capteurs qui donne la sensation d’un véritable clavier lourd acoustique. Il propose un séquenceur et surtout un simulateur du son d’ouverture et de fermeture de piano à queue, de la résonance des cordes et des marteaux.

Pianos Korg

logo Korg

Surtout connu et reconnu pour ses synthétiseurs et stations de travail, la marque Korg a su produire des modèles de qualité dont un à mi-chemin entre piano numérique et synthétiseur : le piano arrangeur Havian 30.

Tous compacts, les pianos Korg se déclinent en LP ou SP pour le milieu de gamme et une série Concert vient de faire son apparition pour les instruments plus haut de gamme. Korg a travaillé le son et les échantillonnages pour coller le plus possible au son d’un piano à queue.

Korg B2

Le B2 est un des pianos portables débutant les plus vendus. Son prix sous les 400€ et sa possibilité de se transformer en version meuble (version B2SP) en font un piano numérique très apprécié. A ce tarif, les fonctions sont succinctes mais l’essentiel est là pour apprendre : toucher piano lourd, bonne amplification de 2X15 watts, sonorités de bonne facture. Notre avis sur le Korg B2

Korg LP 380

Parmi les produits phares de la marque, on retrouve le piano numérique Korg LP-380 qui se décline en plusieurs couleurs. Voir notre test Avec sa polyphonie de 120 voix et ses 30 sonorités, il sera très intéressant pour les débutants ou les joueurs occasionnels. Il comprend tout ce qu’il faut pour faire un bon piano numérique dans une taille contenue : toucher lourd, métronome, effets, sorties casques, capot de protection, ampli 2X22 watts. Notre avis sur le Korg LP 380

Korg G1 Air B

Dans la catégorie supérieure de la gamme, le Korg G1 Air est très apprécié pour la qualité du son. Très travaillé il propose notamment une simulation de résonance des cordes et un nouveau système de haut-parleurs puissant simulant le son d’un piano à queue.

Pianos Kawai

kawai logo

Créée en 1927 par le japonais Koichi Kawai, l’entreprise Kawai est spécialisée dans la fabrication de piano. Plus de 70 000 modèles sont confectionnés chaque année par cette firme qui s’est spécialisée dans le numérique.

Plusieurs séries de piano numérique Kawai sont proposées : la série CL (Compact Line) pour les pianos meubles ultra compacts, la série KDP avec le KDP90, la série CN pour les meubles entrée de gamme, la série CA (Concert Artist) pour l’excellence, la série CS (Classic Série) pour le design et les performances, la série ES portable et enfin la série scène et studio.

 

Si vous recherchez l’excellence, la sonorité et le toucher d’un piano à queue dans une version numérique, le piano Kawai CA-901 (remplaçant du Kawai CA-99)  est fait pour vous. Haut-de-gamme de la marque, il n’a rien à envier à ses concurrents qui seront plus chers à qualité égale. Réalisé avec soins dans le design, il propose une mécanique à marteaux et des touches lestées en bois à l’instar des pianos acoustiques. Les sonorités sont multi-échantillonnées à partir des meilleurs modèles de concert et il possède une conception Bluetooth, un écran tactile 5″, une polyphonie de 256 voix. Voir sur Thomann

 

Si la série Kawai CN propose des modèles plus abordables, ce n’est pas en lésinant sur la qualité de la conception. Ces pianos meubles allient en effet performance et budget maitrisé. Le Kawai CN-201 (remplaçant du Kawai CN-29) est par exemple un très bon modèle meuble qui propose, en plus d’un très bon toucher (Responsive Hammer III 3 capteurs) et d’un son de piano acoustique, de nombreuses autres fonctionnalités intéressantes comme des démonstrations, des leçons, des morceaux pré-enregistrés, 19 sons et une polyphonie de 192 notes. Le piano numérique Kawai CN-201 est un très bon choix pour un premier piano de débutant. Voir sur Thomann

Si vous souhaitez un piano portable sans meuble, la série ES de Kawai est faite pour vous. Outre un budget moindre, celle-ci propose des pianos de qualité. Le piano Kawai ES-120 sorti en 2022 propose un toucher marteau avec un son piano de concert EX et une connectivité Bluetooth. Au niveau des fonctionnalités, il propose 25 sonorités et les fonctions de base en 2024 : métronome, reverb, transposition, enregistreur, etc… Voir sur Thomann

Pianos Roland

roland logo
Cette jeune marque (1972) a participé à la création et modernisation des pianos grâce à ses technologies de pointe. Son catalogue se divise en 4 catégories principales : les pianos à queue, les Premium Upright, les droits et ceux réservés à la scène. Ce qui a fait la renommée de sa marque est la qualité de ses modèles compacts qui peuvent s’habiller d’un meuble pour la maison. En savoir plus sur la gamme des pianos numériques Roland.

Roland FP 10

Le piano FP-10 de Roland est l’entrée de gamme de la série compacte. C’est le dernier né de la gamme paru début 2019. Il vient compléter la gamme en prenant le toucher piano et le générateur de sons de son grand frère le FP30 avec moins de fonctionnalités. Destiné aux débutants ou comme piano d’appoint, la qualité est elle irréprochable. Notre avis sur le Roland FP 10

Roland FP 30X

Le piano FP-30X de Roland est une mise à jour du piano à succès le FP-30. Simple mais performant, il possède tout ce dont un bon piano doit avoir : des sonorités riches, un toucher piano lourd… le tout dans 14 kg. Pas de fioritures ici, même s’il est riche en connexions (nt Bluetooth) et possède quelques fonctionnalités supplémentaires telles que la lecture de fichiers WAV ou MIDI via un lecteur USB. Idéal pour les débutants ou confirmés souhaitant un piano de qualité transportable. Notre avis sur le Roland FP 30X

Roland F 701

Le piano Roland F-701 (remplaçant du F-140 de Roland) est un piano haut-de-gamme disposé sur un meuble épuré contemporain et très compact. Roland a pris le parti de réaliser ce piano compact afin de satisfaire les musiciens ne disposant que très peu d’espace mais qui ne souhaitent pas rogner sur la qualité du son et du clavier. Il comporte de nombreuses fonctionnalités dont le Bluetooth, un enregistreur, de nombreux sonorités et morceaux, 3 pédales et un très bon son avec un touché piano en touches d’ivoire synthétiques.

Pianos Yamaha

yamaha logo
On ne présent plus Yamaha, le leader japonais de la musique électronique qui a commencé sa production en 1887. Les pianos numériques Yamaha se déclinent en 4 gammes : Clavinova, Arius, série P, série Portable Grand.

Yamaha P 125

Si le meilleur piano Yamaha pour débutant a été pendant très longtemps le P45 (voir notre avis ici), il a été détrôné par le piano Yamaha P145. Le P145 a en effet remplacé le P45 en juillet 2023. S’il n’apporter pas de nouveautés flagrantes, il devient plus compact, un peu plus puissant et possède plus de sonorités de meilleure qualité. Le Yamaha P145 rest edonc le piano parfait pour les débutants et pianistes amateurs. Bon toucher, polyphonie de 64 voix, application SmartPianist, c’est un piano numérique au prix contenu mais de grande qualité.

Yamaha YDP 145

Un autre piano plutôt dédié aux débutants de Yamaha mais dans la série YDP : le Yamaha YDP-145 Arius (il remplace le YDP 143 Arius et YDP 144 Arius qui ont été des tops ventes). Dans un design réussi, il est un piano qui durera et accompagnera le pianiste pendant sa progression et ce pendant de nombreuses années grâce à ses 88 touches technologie GHS, sa polyphonie (192 voix) et ses 3 pédales. 10 sons haut de gamme, effets, enregistreur MIDI.

Yamaha CLP 725

Le Yamaha CLP-725 fait partie de la gamme Clavinova de Yamaha. Cette série de piano numérique meuble fait la part belle au design et aux sonorités dignes d’un piano acoustique voire à queue. Le 725 est le 1e de la gamme et pour un prix aux alentours de 1500€, il propose de belles prestations : toucher lourd, sons exceptionnels (modélisation, samples de pianos à queue) et puissants, effets, simulations, enregistreur 16 pistes… Pour ceux souhaitant la gamme au-dessus, il existe le CLP 735, Test du Yamaha CLP 735

Le vocabulaire à connaitre

Arpeggiateur : fonction créant automatiquement des arpèges à partir d’une seul note (la fondamentale).

Assignation : assigner une action à un bouton, c’est-à-dire paramétrer une action utilisateur.

Accompagnement automatique : programmes de musique pré-enregistrés dans différents styles et multi-instruments qui permettent de créer des accompagnements et de modifier les accords en jouant.

Pédale de Sustain (ou pédale forte à droite) : quand il n’y en a qu’une, c’est celle-ci. Elle permet de prolonger les sons produits jusqu’à relâchement de la pédale. Tous les sons se mélangent et donnent ainsi un son plus ample.

Pédale douce (pédale à gauche) : elle sert à atténuer le son.

Pédale du milieu : très peu utilisée, elle sert à propager un son comme la pédale de sustain tout en ne noyant pas le son avec les nouvelles notes jouées.

Delay : effet jouant sur le temps que la note met à arriver aux oreilles.

Effets : les effets permettent de modifier le son joué par l’instrument. Il peut colorer le son ou s’utiliser pour affiner le son dans des configurations différentes (studio, salle de concert…).

Filtres : permet de modifier certaines fréquences d’un son.

Toucher marteau : certains claviers utilisent la technologie Hammer Action afin d’imiter au mieux le son du piano acoustique. Cela permet également un rendu beaucoup plus réaliste.

Prise jack : aussi appelé prise casque, les prises jack 6,35 mm sont nombreuses sur un piano numérique. Elles permettent à la fois de brancher un ou plusieurs casques audio, de brancher un ampli ou une sono.

Clavier : partie la plus importante du piano, le clavier est composé des touches et de leur mécanisme.

Layer : effet qui superpose des couches d’échantillon. Améliore la richesse sonore.

Polyphonie : nombre de sons que le piano peut superposer en même temps.

Reverb : effet d’un son qui continue à se propager après  avoir été joué.

Séquenceur / enregistreur : enregistreur souvent multi-piste pour enregistrer ses compositions sur une ou plusieurs pistes.

Split : division du clavier en deux afin de jouer deux instruments séparément.

MIDI (Musical Instrument Digital Interface) : protocole permettant de communiquer entre ordinateur et dispositif musical électronique.

Sustain : réglage de la longueur du son.

Sensibilité des touches : souvent réglable, il existe 3 réglages : sans réponse (que l’on appuie fort ou doucement, le même son va sortir), sensible (entre deux) et pondéré (réaliste avec marteaux).

Graded Hammer Action (GHA) : technologie reproduisant le poids des touches d’un clavier acoustique : touches plus lourdes dans les basses, plus légères dans les aigus.

Les accessoires indispensables du pianiste

Voici une sélection de modèle d’accessoires pour le piano.

Banc de piano : ce siège conçu spécialement pour jouer au piano est indispensable pour bien jouer. Confortable et surtout réglable en hauteur, il permet un jeu serein et agréable. De plus, chaque joueur pourra le régler à sa taille. Les prix diffèrent selon la qualité des matériaux et le rembourrage de l’assise. En savoir plus sur la banquette piano.

Stands de piano : si vous achetez un piano sans meuble, il vous faudra acquérir un support permettant de le poser à la bonne hauteur. Celui-ci doit être adapté à votre utilisation (déplacement fréquent ou pas, rangement facilité…) mais surtout à votre instrument, c’est-à-dire à sa taille et à son poids.
Protection de transport : accessoire réservé aux musiciens se déplaçant souvent avec leur piano de scène, la protection est indispensable. Selon la fréquence des déplacements et le type de transport, il existe des housses souples, des flight case en dur (étuis) ou des sacs.
Pédales : certains claviers, mais cela est rare, sont livrés sans aucun pédale. Il vous faudra donc acheter la pédale de sustain indispensable à la pratique du piano.

Pupitre : certains en possèdent un mais d’autres non. Un pupitre sera nécessaire pour poser vos partitions. Il en existe de toutes sortes, de toutes tailles et de tout poids. Privilégiez les pupitres lourds et pleins si vous jouez en extérieur.

Ampli : encore un accessoire pour la scène ou pour ceux souhaitant être mieux amplifiés, l’amplificateur permet de rendre le son plus puissant. De plus, si votre piano numérique est un piano conçu spécialement pour les concerts, il ne comportera pas de haut-parleurs. Nous avons écrit un article complet sur comment choisir son ampli clavier.

FAQ : les questions les plus posées

Quelle est la différence entre un piano numérique et un piano électronique ?

La différence entre un piano numérique et un piano électronique réside dans la technologie utilisée pour produire le son. Le piano électronique (années 70 à 90) utilise des circuits analogiques tandis que la technologie du piano numérique repose sur l’échantillonnage de sons acoustiques. Ce dernier a pris le dessus depuis les années 90.
Actuellement, les termes de piano numérique,  piano électronique et piano électrique sont fréquemment employées pour désigner un piano numérique.

Quels sont les avantages d’un piano numérique ?

Les avantages d’un piano numérique par rapport à un piano acoustique sont nombreux : il est moins encombrant, le volume sonore peut être facilement réglable, il est possible de jouer au casque, il propose souvent de nombreux sons et réglages, il peut être transportable pour les pianos de scène, il ne nécessite pas d’entretien et ne se désaccorde pas.

Quelle est la durée de vie d’un piano numérique ?

La durée de vie moyenne d’un piano numérique est de 12 ans, celle d’un piano acoustique 90 ans.

Est-ce qu’il faut accorder un piano numérique ?

Il n’est pas nécessaire d’accorder un piano numérique car les sons sont échantillonnés et qu’il n’y a pas de véritables cordes et mécanismes comme sur un piano acoustique. Les pianos sont accordés en 440 hertz mais il est possible sur certains modèles de changer cet accordage en modifiant le nombre de hertz, par exemple pour accompagner certains instruments anciens.